INEXENS

Rassembler les jeunes méditerranéens dans la transition touristique méditerranéenne



Le défi pour la transition de notre monde est tel qu'il faut mobiliser un grand nombre d'individus autour d'un projet qui fasse sens.

DEFISMED JEUNES appelle la jeunesse méditerranéenne au sein de quelques Universités et lycées pour soutenir la cause de l'écotourisme.

Le projet ? Lancer le 18/10/2020 depuis une dizaine de sites sur les 2 rives des animations produites par les jeunes en faveur de l'écotourisme comme moteur de transition écologique. Cet écotourisme qui, pratiqué par un nombre grandissant de voyageurs et visiteurs (dont les jeunes eux-mêmes) pourraient bien changer la donne contre le dérèglement de notre monde.

Je mentirai si le dispositif que je suis en train de mettre en place me rappelle mes études à la Sorbonne il y a plus de 30 ans (en droit public). En revanche, je suis impressionné par la réactivité des étudiants sur chaque rive depuis la page Defismed jeunes sur Facebook créée aujourd'hui.

Allons-nous inaugurer ce 18/10 la "journée méditerranéenne de l'écotourisme" comme le prétend un enseignant universitaire algérien ? Le programme est excitant et je vais voir dans les prochaines semaines comment cette opération va se répandre un peu partout.

Créer une intelligence collective entre les rives méditerranéennes

27/04/2020 : Nous étions confinés avant la crise ainsi que l'écrit superbement Abdennour Bidar. Confinés loin des ressources naturelles et de cette Humanité et ses cultures, ses solidarités qui font la joie de tous ceux qui les partagent, ceux qui donnent autant que ceux qui reçoivent. Ce confinement "métro, boulot, dodo" a contribué à l'atrophie de notre monde aussi bien que celle de nos consciences. La crise sonne comme un gigantesque avertissement. La sortie de crise doit opérer un vaste et profond déconfinement de nos existences et rétablir l'équilibre avec le monde, avec sa superbe, avec sa chaleur humaine.

Le monde d'après plus vertueux, plus épanoui, plus solidaire qui doit bousculement s'imposer n'est pas un mythe. Il repose sur un petit peu de chacun de nous et beaucoup de nous tous.

Le Pays de Grasse en France vient d’accepter de mettre en option son Palais des Congrès pour DEFISMED les 26 et 27 novembre prochain. Là vont être rassemblés des experts de référence, des producteurs "VERTueux", des élus, des jeunes. Tous avec la volonté de nous rassembler pour bâtir ce "tourisme d'après" qui fera fortement résonance avec l'écotourisme d'aujourd'hui.

Un tourisme d'après fortement tourné vers une résilience écologique et qui nécessitera l'alliance de nombreuses compétences entre les rives. A l'image de cette rencontre inoubliable à Antibes il y a 15 ans entre Hubert Reeves et Boris Cyrulnik qui avait conquis l'auditoire chanceux et que j'avais réuni pour la 1ère fois en public.

Comme le Pacte Finance Climat



23/04/2020 - Une pensée sourde m'accompagne. Et si le monde basculait en guerre ? Le confinement commence sans doute à affecter mes pensées.

Je me confie à Anne Hessel, cette belle amie depuis 2 ans rencontrée au Festival du livre de Mouans-Sartoux. Fille d'un célèbre papa, Stéphane Hessel, disparu avant que j'ai pu rencontrer ce grand homme. Notre discussion est comme toujours grave et joyeuse à la fois. Anne a co-créé avec l'association Agir pour le climat le projet d'un "Pacte Finance Climat", une sorte de Plan Marshall pour financer la transition écologique en Europe.

C'est un projet qui m'a conquis. Je suis convaincu que nous pourrons collaborer ensemble. Elle aussi. Elle a accepté de candidater pour entre au Conseil scientifique de DEFISMED en ce sens. J'en suis honoré.

Je me consacre depuis deux jours à préparer l'automne avec deux Universités DEFISMED, l'une à Agadir au Maroc, l'autre à Grasse en France. Les conditions sont telles que cela paraît utopique d'espérer les réaliser. Néanmoins c'est faisable. Et le prochain Conseil d'administration de DEFISMED pourra ainsi examiner mes propositions prochainement.

Quoi qu'il en soit je suis convaincu que c'est le moment de bouger les lignes, notamment en matière de "tourisme d'après". De nombreuses cartes sont désormais réunies pour que cette révolution en Méditerranée génère aussi de beaux horizons.

Multiplier les liens pour contribuer à une nouvelle société

Chèr(e) ami(e) ou inconnu(e),

Je consacrerai dorénavant mes éditoriaux depuis ce site (que j'avais délaissé depuis deux années) à ces rencontres que je souhaiterais partager avec un nombre grandissant d'internautes. Chacune de ces rencontres préparera à un événement futur en France comme dans plusieurs pays méditerranéens, que je t'inviterai à rejoindre si tu le peux.

En effet, les associations DEFISMED et Le Pas~Sage pour lesquelles depuis plusieurs années je consacre beaucoup de mon temps m'ont conduit à rencontrer des esprits, des expériences et des lieux qui, mis bout à bout, formeraient un Collectif d'intelligences exceptionnel. Un Collectif capable sans aucun doute de contribuer à produire un dispositif capable d'enrichir la vie de nombreuses personnes, dans notre relation avec les autres, avec nous-mêmes, et avec le monde du vivant.

Et si ce projet, je parvenais à le réaliser ? Et si tu pouvais m'y aider ? Et si nous réunissions tous ensemble des esprits tels, de toutes cultures, de tous pays, qui accepteraient de former une chaîne pour nous aider à bâtir un projet commun, un de ces projets qu'ils accepteraient de visiter ?

La 1ère photo que je présente ici est moi-même. Il m'est bien difficile de me définir. Et ma rencontre récente avec Denis, "storyteller" sera une manière originale de me découvrir avec son prisme poétique. Clique ici.

Il y aura bien d'autres photos te présentant d'autres personnes. En attendant cette photo prise lors d'un des nombreux débats que j'ai animés (et que ce site reflète partiellement) illustre ma posture préférée, celle de questionner les intelligences que je croise afin d'enrichir ces questionnements. Et le premier d'entre tous qui continue de m'habiter est : "Comment ai-je pu me relier avec tant d'esprits, moi qui demeure si éloigné de ce qu'ils sont tous capables de produire ?"

Aussi, pour paraphrasez Denis, "veux-tu me suivre" et toi aussi découvrir ce que les liens que nous pourrons établir tous ensemble pourront créer ?

Propulsé par DotclearDesign original nGrey revisité par SAGA